Fill 1 Created with Sketch. Retour au blog
Choisir la flamme gaz | 08 mai 2020

Poêle à granulés ou poêle à gaz : quelle consommation ?

De manière à faire des économies, les ménages français recherchent des appareils de chauffage d’appoint performants et consommant peu. Entre le poêle à granulés et le poêle à gaz, quel est le plus économique à l’usage ? Nous vous donnons des éléments de réponse.

 

La consommation d’un poêle dépend de sa puissance et de son usage

 

Pour connaître la consommation d’un poêle, il faut tout d’abord définir sa puissance. Elle se choisit en fonction des critères d’utilisation suivants :

  • Le département où vous résidez (les températures extérieures n’étant pas les même à Chambéry ou à Marseille par exemple).
  • La taille du volume à chauffer (surface, hauteur sous plafond)
  • L’isolation, le nombre de façades de la pièce où est installé le poêle donnant sur l’extérieur, l’orientation de votre domicile et la surface vitrée ainsi que le type de vitrage (apport solaire)

 

Ensuite, la consommation dépendra de la température que vous souhaitez atteindre et de la part de chaleur qui sera apportée par le poêle (chauffage principal, d’appoint ou d’agrément).

Enfin, il y a le rendement de l’appareil. Le rendement est le rapport entre la chaleur produite et la consommation de combustibles. S’il y a des différences entre les modèles et les fabricants, les poêles à granulés et à gaz récents offrent généralement un rendement très élevé, de l’ordre de 85% environ.

 

Composantes de la consommation d’un poêle à granulés

 

La consommation des granulés de bois

La consommation d’un poêle à granulés dépendra de l’ensemble des critères mentionné ci-dessus, elle peut donc varier énormément d’une maison à une autre.

Il est communément convenu qu’un poêle à pellets consomme en moyenne 1kg de granulés par heure de fonctionnement. Ainsi, pour maison de taille moyenne, le volume annuel de pellets consommés est généralement entre 1,5 et 2 tonnes par an (soit entre 1,5 et 2 palettes de 66 sacs de granulés de 15Kg).

 

La consommation électrique

Le fonctionnement d’un poêle à granulés (vis sans fin pour distribuer les pellets à la chambre de combustion, ventilateurs, thermostat, programmation, contrôle à distance via télécommande ou smartphone) consomme de l’électricité.

Sa consommation est en moyenne de 1KW par jour. Si l’on considère qu’il sera allumé uniquement de la fin de l’automne jusqu’au début du printemps (soit environ 6 mois), on peut estimer sa consommation d’énergie électrique à 180kW par an, soit environ 32 euros par an (sur une base de 0,1765€ du kWh en 2019, intégrant à la fois le prix de l’abonnement et des consommations), ce qui reste assez faible.

 

Les composantes de la consommation  d’un poêle à gaz

 

La consommation de gaz en fonctionnement

Comme pour un poêle à granulés, de nombreux critères vont influer sur la consommation d’un poêle à gaz.

Un poêle gaz d’une capacité de 7kW aura une consommation  d’environ 1m3 de gaz par heure en le faisant fonctionner à plein régime. Si l’on se base sur 4h d’utilisation quotidienne en moyenne pendant 6 mois de l’année (en utilisation en chauffage d’appoint dans la pièce de vie, en complément d’une chaudière à gaz comme chauffage principal par exemple), la consommation sera de 720 m3 de gaz pour le poêle en fonctionnement.

 

Le fonctionnement de la veilleuse

Chez  certains  fabricants, lorsque le poêle à gaz n’est pas utilisé pendant la journée, la veilleuse (petite flamme qui brûle en continu, comme sur une chaudière) continue de fonctionner. Elle permet d’allumer plus rapidement le poêle sans entrainer de surconsommation. Cela réduit la consommation de gaz au global. La consommation de la veilleuse est très faible en comparaison avec la consommation du foyer en fonctionnement : de l’ordre de 0,02m3 de l’heure. Cette veilleuse consommera  donc  lorsque  votre foyer gaz  ne sera pas en fonctionnement. Nous pouvons estimer que la consommation de la veilleuse sera au maximum de 8m3 par mois.

Bien entendu, à l’inter-saison, vous éteignez le poêle et la veilleuse ne fonctionne plus. Il faut. donc considérer qu’elle ne fonctionnera qu’environ 6 mois dans l’année, voire moins.

 

La consommation électrique

La consommation moyenne d’un poêle gaz est généralement inférieure à celle d’un  poêle à granulés. En effet, il y’ a pas de  moteur à alimenter pour gérer la vis sans  fin ou de ventilateur pour  l’extraction des fumées.
La consommation électrique d’un poêle à  granulés est donc marginale,  à l’inverse de celle d’une cheminée électrique par exemple.

 

La consommation totale

On peut estimer qu’un poêle ou une cheminée gaz, utilisé en chauffage d’appoint le soir et les week-end, vous coutera entre 40 et 60  euros par mois en moyenne (sur les mois d’utilisation).

 

Poêle à gaz ou à granulés : lequel est le plus économique à l’usage ?

 

Prise en compte des coûts bruts du combustible : avantages granulés

En date du 6/02/2020, le prix d’un Kw/h de granulés était de  0,0604€ / quand celui du gaz naturel était de 0,0729€.

Cette différence d’1,25 centimes peut sembler minime. Elle est à multiplier par le nombre de Kw/h nécessaire au chauffage de la partie de votre domicile concernée par l’appareil. Selon son utilisation (chauffage principal ou en chauffage d’appoint ou d’agrément), la différence se creuse plus rapidement.

 

Prise en compte des coûts d’entretien : avantage GAZ !

Chaque année, vous devez non seulement payer les coût de combustible, mais aussi les frais d’entretien. Comme un poêle gaz n’émet pas de fumée ni de suie, il ne demande qu’un seul ramonage par an. Il en faut en revanche deux pour un poêle à bois.

Ce deuxième ramonage impose un supplément de coût estimé en moyenne à 140€ à ajouter au budget annuel. A ce coût peut éventuellement s’ajouter un coût supplémentaire de changement de bougie d’allumage si vous utilisez un poêle à granulés dans une maison très bien isolée (type BBC ou à énergie positive). En effet, dans ces maisons, le poêle à granulés est peu utilisé et la bougie peut alors s’encrasser plus facilement.

 

Coût à l’usage : avantage GAZ dans de nombreux cas ! 

Comme nous l’avons expliqué au début de cet article, la consommation de combustible dépend de nombreux critères. Dans de nombreux cas, le choix d’un poêle à gaz sera plus économique à l’usage. Pour le vérifier pour votre domicile, nous vous invitons à utiliser notre comparateur d’énergies.

Au-delà du coût, il y a de nombreuses raisons de choisir un poêle à gaz plutôt qu’un poêle à granulés:

  • De belles flammes, 
  • Un fonctionnement silencieux,
  • Un allumage instantané, et un réglage au degré près, par télécommande ou smartphone,
  • Pas de corvée de bois. Vous n’avez pas besoin d’aller acheter des pellets. Il n’y a pas de stockage et vous n’avez pas besoin de vérifier le niveau du réservoir
  • Pas de nettoyage : la vitre ne s’encrasse pas, pas de cendre à ramasser. Comme il n’y a pas de remplissage du poêle, il n’y a pas non plus de sciure de bois qui vient salir les alentours de votre appareil.
  • Un seul ramonage par an, contre deux pour le bois

 

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers pour obtenir une recommandation personnalisée sur le type d’appareil adapté à vos besoins (puissance, implantation dans le domicile, méthode d’installation)

 

Etude personnalisée poêle ou insert gaz