Fill 1 Created with Sketch. Retour au blog
Choisir l'énergie adaptée à ses besoins | 09 January 2023

Prix du combustible en 2023 : Pellets ou Gaz, que choisir pour son poêle ou sa cheminée ?

Les prix des combustibles ont connu de forts bouleversements dans les douze derniers mois. Le prix du bois sous forme de granulés (pellets) a fortement augmenté au point d’être plus cher que celui le gaz. Dans l’optique de vous aider à choisir le type d’énergie pour votre poêle ou votre cheminée, faisons-le point sur la situation à date (au 1er janvier 2023).

Le choix du combustible pour son chauffage « flamme » est un enjeu important, car il peut avoir des conséquences sur le budget de la maison. Deux des combustibles les plus populaires pour leur praticité sont le gaz et les pellets, car ils permettent de contrôler finement la température et de mettre en place une programmation.

Dans cet article, nous allons comparer le prix du gaz et des pellets et vous aider à déterminer lequel est le plus avantageux pour vous. Découvrez les différentes formes de vente qui ont un impact sur le prix, les critères qui impactent les coûts à l’usage de chaque combustible, afin de faire un choix éclairé et adapté à votre situation.

 

Gaz et Pellet : différentes formes de vente qui impactent le prix 

 Le prix du gaz et des pellets varie en fonction de différents facteurs tels que la localisation, la demande et l’offre, le conditionnement (ou le volume d’achat). Pour comprendre l’évolution du prix de vente, il faut prendre en compte les différentes formes de vente.

Le gaz est vendu de trois manières :

  • Le gaz en bouteille : il s’agit d’une forme de vente pratique pour les petits besoins en gaz, mais elle peut être assez coûteuse à l’usage. Le prix de la bouteille de gaz varie en fonction de sa taille et de son contenu. En 2022 il a évolué entre 25 à 40 euros pour une bouteille de 13 kg.
  • Le gaz en citerne ou cuve : il s’agit d’une forme de vente adaptée aux gros besoins en gaz, mais qui nécessite l’installation d’une citerne chez vous. Le prix de la citerne varie en fonction de sa capacité et de son type, mais comptez environ 1800 à 3200 euros pour une citerne de 1 000 litres. Le prix du gaz en citerne est généralement inférieur à celui du gaz en bouteille (environ 2€ par kilo en juillet 2022), mais il faut ajouter les frais de livraison et d’entretien de la citerne.
  • Le gaz en réseau : il s’agit de la forme la plus courante de vente du gaz, qui consiste à acheter du gaz directement auprès d’un fournisseur via un réseau de distribution. Le prix du gaz en réseau varie en fonction du fournisseur, mais il est généralement inférieur au gaz en bouteille ou en citerne. Il faut cependant souscrire un contrat avec un fournisseur et payer des frais d’abonnement.

 

Le pellet (ou granulé de bois) est généralement vendu sous deux formes :

  • Les pellets en sac : il s’agit d’une forme de vente pratique pour les petits besoins en pellets, mais qui peut être assez coûteuse à l’usage. Le prix du sac de pellets varie en fonction du fournisseur et du volume acheté : les coûts sont généralement moins élevés lorsque vous achetés en palettes, mais il faut disposer d’un espace de stockage. Sur les deux dernières années, le prix au sac a évolué entre 4 et 12 euros pour un sac de 15 kg.
  • Les pellets en vrac : il s’agit d’une forme de vente adaptée aux gros besoins en pellets, qui nécessite l’installation d’un silo chez vous. Le prix du silo varie en fonction de sa capacité et de son type, mais comptez environ 500 à 1 000 euros pour un silo de 1 000 litres. Le prix des pellets en vrac est généralement inférieur aux pellets en sac, mais il faut ajouter les frais de livraison et d’entretien du silo.

  

Prix du combustible : avantage au gaz (3ème trimestre 2022)

 Pour comparer les énergies, il est important de raisonner en Kilowatt par heure afin de prendre en compte la capacité de chaque combustible à dégager de la chaleur.

Propellet (L’association nationale des professionnels du chauffage au granulé de bois), a publié un indice de prix des différentes énergies utilisées pour le chauffage à la fin du 3ème trimestre (fin septembre).

Indice du prix des energies pro-pellets

On constate que le prix du pellet, qu’il soit en sac ou en vrac, est plus élevé que celui du gaz :

  • Prix TTC au kWh pour le pellet en sac (pour une palette) : 0,1237€
  • Prix TTC au kWh pour le pellet en vrac (pour 5T livrées) : 0,1162€
  • Prix TTC au kWh pour le gaz (au tarif D2 + abonnement) : 0,085€

Le gaz est donc 10% moins cher que le pellet à l’achat, à fin 2022

 

Disponibilité : avantage au gaz

 Les pellets subissent des problèmes de pénuries fréquentes depuis la fin d’année 2022. En effet, les ventes de poêles à pellet ont augmenté de plus de 40% entre 2020 et 2021, ce qui entraîne une hausse de la demande. Face à cette demande croissante, de nombreuses entreprises du secteur ne disposent plus de stock suffisant et fonctionnent en flux tendu.

Il n’est donc pas rare de faire face à des ruptures de stocks chez les fournisseurs.

Ce phénomène n’existe pas à ce jour sur le gaz, les opérateurs ayant constitué des réserves de gaz.

En outre, sachez que si vous souhaitez vous équiper d’un poêle ou d’un insert à granulés (ou à bois), la filière connait en ce moment des contraintes d’approvisionnement. Ce n’est pas le cas des foyers gaz qui sont disponibles et peuvent être installés rapidement.

 

Coût à l’usage : prendre en compte les frais d’entretien du foyer

Il ne faut pas uniquement prendre en compte le prix du combustible, mais aussi le coût d’entretien de la cheminée ou du poêle :

  • une cheminée ou un poêle fonctionnant aux granulés demande 2 ramonages par an
  • un modèle fonctionnant au gaz ne demande qu’un seul ramonage par an

Cette action de ramonage supplémentaire nécessaire pour le granulé rajoute environ 130€ à votre budget annuel.

 

Isolation, rendement, chauffage principal ou d’appoint : de nombreux autres critères

Bien entendu, regarder uniquement le coût du combustible et de l’entretien de l’appareil ne veut pas dire grand-chose, si l’on ne tient pas compte du rendement du foyer et du niveau d’isolation de votre logement.

En effet, de nombreux critères vont avoir un impact sur votre facture : un logement bien isolé avec un poêle ou un insert avec un haut rendement coûtent beaucoup moins cher pour une même température recherchée.

Un logement de faible volume, mitoyen, orienté plein sud et avec une très bonne isolation sont des critères idéaux pour diminuer vos coût de chauffage.

Pour ce qui est de l’efficience de l’appareil, les deux familles d’énergie jouent à armes égales car les progrès des fabricants permettent d’obtenir des performances très élevés : aux alentours de 85% de rendement.

Enfin, il faut aussi tenir compte de l’usage que vous faites de votre cheminée ou votre poêle : s’agit-il d’un chauffage principal, d’appoint ou encore d’agrément ?

 

Utilisez notre comparateur d’énergie pour simuler votre budget

Vous souhaitez prendre en compte tous ces critères ainsi que les frais d’entretien pour obtenir une comparaison des différentes énergies ? Utilisez notre comparateur d’énergie !

 

GAZ vs Pellet : le prix du confort ?

Pellets et Gaz : deux combustibles qui apportent du confort, en dépit de leur prix plus élevé que les bûches

Si les clients choisissent le granulé ou le gaz (ou encore l’électricité) pour le chauffage de leur domicile, c’est avant tout une question de confort, pour éviter les inconvénients du chauffage à base de bûches qui est pourtant le moins cher.

Ainsi ces deux types de combustibles pour cheminée ou poêle apportent des avantages importants qui justifient un coût plus important :

  • Gestion de la température au degré près
  • Pas besoin d’action manuelle pour allumer le feu
  • Extinction rapide du feu si nécessaire
  • Possibilité de programmation

 

Le Gaz : encore plus de confort que le pellet, pour un coût à l’usage plus faible.  

 Nous l’avons vu, le prix du gaz est inférieur à date à celui du pellet et le coût d’entretien est aussi plus faible.

Les poêles et inserts gaz ont aussi d’autres avantages sur leurs cousins fonctionnant aux granulés de bois :

  • Pas de gestion du combustible (pas de réservoir à remplir, pas de sacs de pellets à stocker et transporter)
  • Entretien minimum : pas de cendre, pas de suie…
  • Des flammes naturelles et silencieuses

  

Et pour ceux qui ont en tête les vieilles cheminée ou les vieux poêles gaz et leur aspect factice, sachez que ces derniers ont fortement évolué dans les deux dernières décennies et qu’il est bien difficile de différencier ces appareils de poêles ou cheminées bois lorsque l’on regarde le foyer.

 

En conclusion, le choix du combustible pour son chauffage dépend de nombreux facteurs, tels que le prix d’achat, les coûts à l’usage, la disponibilité et le niveau de confort souhaité.

Si vous recherchez un mode de chauffage pratique et ayant un coût maîtrisé, nous vous invitons à comparer les budgets et à vous rendre chez un point de vente pour découvrir (ou redécouvrir) les poêles et cheminées gaz.