Fill 1 Created with Sketch. Retour au blog
Inspirations déco | 07 mars 2020

Quel poêle à gaz choisir ?

Pour se chauffer, de nombreux modèles de poêle à gaz existent sur le marché. Des chauffages d’appoint mobiles aux poêles de hautes technologies avec un très haut rendement, le choix est large. L’Émotion GAZ vous explique tout pour vous permettre de faire d’acheter le bon appareil en fonction de vos besoins. 

 

Les poêles à gaz d’appoint mobiles

L’utilisation d’un chauffage d’appoint, tel qu’un poêle à gaz, peut être utile pour obtenir un regain de température dans une maison mal isolée. Il est surtout une bonne solution pour faire des économies les jours où la température est fraîche mais pas suffisamment pour justifier l’allumage du chauffage central.

Tous les poêles à gaz d’appoint mobiles utilisent des bouteilles de gaz butane (le propane ne pouvant pas être utilisé à l’intérieur d’un logement). Ils  y sont reliés par un tuyau et un détendeur. Le tuyau à une date de caducité, il doit être vérifié régulièrement. L’allumage se fait généralement par un allumeur mécanique piezo qui génère une étincelle.

Ils ont l’avantage de ne pas nécessiter de conduit d’évacuation.  De plus, ils peuvent être déplacés facilement, surtout lorsqu’ils sont équipés de roulettes. Il faut juste veiller à les déplacer lorsqu’ils sont éteints et s’assurer qu’ils aient refroidis pour éviter les risques de brûlure.

Il existe trois technologies qui se différencient par le type de chaleur produite, la consommation ou encore l’émission d’oxydes de carbone.

 

Le poêle à gaz infrableu : 

Ce type d’appareil dispose d’un brûleur  en inox percé de nombreux trous calibrés pour la diffusion du gaz sous forme de flammes bleues. Il produit instantanément de la chaleur, par rayonnement et convection, ce qui permet de bien répartir la chaleur dans la pièce. Il est donc idéal si vous avez besoin de chauffer rapidement une pièce.

 

Le poêle à infrarouge : 

Ce type d’appareil utilise une briquette en céramique réfractaire à la surface de laquelle est brulé le gaz, de manière à produire une chaleur progressive, plus longue à s’installer, mais plus homogène qu’avec un modèle infrableu. Contrairement à ce dernier, il n’assèche pas l’air ambiant. 

 

 

Le poêle à gaz à catalyse : un poêle sans flamme

Ce type d’appareil ne produit pas de flammes ce qui permet d’éviter la production d’oxyde de carbone. Il sera donc privilégié dans les pièces ne pouvant être ventilées.

Équipé d’un panneau en céramique (le panneau catalyse), il diffuse une chaleur à basse température par rayonnement. La chaleur diffusée est très homogène.

La combustion du gaz a lieu à basse température ce qui permet de consommer moins de combustible.

 

Puissance et pouvoir de chauffe : suffisant pour un chauffage d’appoint

Leur puissance est généralement comprise entre 2 et 4kW, ce qui leur permet de chauffer des pièces allant jusqu’à 40m2. Leur autonomie étant limitée, vous serez amenés à changer les bouteilles de gaz fréquemment (tous les 35 à 120h selon les modèles), ce qui limite à une utilisation en chauffage d’appoint.

 

Des coût abordables pour  l’appareil et le combustible  

Le prix à l’achat d’un poêle à gaz d’appoint varie généralement entre 100 et 400€ selon la technologie utilisée

  • Pour un poêle à gaz à infrarouge : de 100 à 300 euros
  • si vous choisissez un poêle à gaz à infrableu : de 120 à 350 euros
  • enfin, pour un poêle à gaz à catalyse :  de 120 à 400 euros.

 

Vous devez aussi tenir compte du coût du combustible, à savoir le prix du gaz (de 20 à 50 euros selon le poids) et de la consigne de la bouteille de gaz (qui sera payée lors de l’achat de la première bouteille – de 10  à 40 euros).

 

Les précautions à prendre : ventiler la pièce

Les poêles à gaz d’appoint ne nécessitent pas de conduit d’évacuation des gaz. Cela veut donc dire que les modèles infrarouge et infrableu évacuent les oxydes de carbone dans l’air ambiant de votre logement.

Il est donc important de vous assurer que la pièce où le poêle d’appoint va fonctionner est correctement ventilée (par exemple par une VMC). Une bonne ventilation permet une combustion de qualité et évite la production de monoxyde de carbone, un gaz incolore et inodore responsable de centaines de morts par intoxication chaque année.

A noter : le poêle d’appoint à gaz doit répondre à la norme EN 449 pour garantir votre sécurité.

 

 

En complément, n’oubliez pas de fermer la bouteille de gaz lorsqu’elle ne sert pas pendant une longue période et de faire entretenir régulièrement votre poêle à gaz par un professionnel qui pourra effectuer un contrôle complet de l’appareil.

 

Ces appareils sont généralement équipés d’un thermocouple permettant d’éviter la diffusion du gaz en absence de flammes.  Certains sont aussi équipés d’une sécurité anti-basculement. En revanche, ils ne sont généralement pas équipés d’un détecteur de monoxyde de carbone. Nous vous conseillons donc de vous équiper d’un tel détecteur si vous envisagez d’acheter un poêle à infrarouge ou infrableu.

 

Les poêles gaz fixes comme véritable système de chauffage

En matière de chauffage d’appoint, il n’y a pas que les petits poêles au butane, les cheminées à l’éthanol ou les cheminées électriques.  D’autres types d’appareils existent pour ceux qui recherchent une solution de chauffage plus performante et qui permet l’agrément visuel d’un véritable feu : les poêles et cheminées gaz.

Ils sont raccordés au réseau de distribution de gaz naturel ou à une citerne de propane stockée à l’extérieur de votre logement.

 

Un chauffage plus performant, le plaisir des flammes

Certes, ils n’ont pas l’avantage d’être mobiles et demandent une installation avec un conduit d’évacuation. Cependant, ils offrent le plaisir d’un véritable feu de cheminée et une efficacité sans commune mesure avec un poêle à gaz d’appoint.

Ces appareils gaz proposent une large gamme de puissance. De 2 à 19kw, ils s’adaptent à toutes les situations et peuvent proposer des dimensions réduites. Avec un rendement d’environ 85%, ils restituent parfaitement la chaleur, de manière diffuse.

 

Comme ils sont équipés d’un conduit d’évacuation, ils ne présentent aucun risque en matière d’intoxication au monoxyde de carbone ! L’installation est simple, même si vous ne disposez pas de conduit d’évacuation existant dans votre domicile actuel. Il est en effet possible de choisir une pose en ventouse à travers un mur. Notez que cela peut aussi rendre leur usage possible en appartement.

 

Les nombreux avantages des poêles et cheminées gaz

Ils ne sont pas en reste par rapport aux poêles à granulés ou inserts à bûches, il y a de nombreuses raisons de choisir un poêle ou un insert gaz :

  • De belles flammes
  • Un appareil esthétique qui apporte un vrai plus à votre décoration – une grande variété de designs
  • Un allumage instantané et programmable
  • Le réglage au degré près de la température, par télécommande ou smartphone
  • Pas de corvée de bouteille de gaz si vous optez pour le raccordement au réseau de distribution de gaz naturel public
  • Pas de nettoyage : la vitre ne s’encrasse pas. Il n’y a pas de cendres à ramasser comme dans un poêle ou une cheminée à bois
  • Un entretien simple :  un seul ramonage par an accompagné de l’entretien de l’appareil.

 

Un investissement rentabilisé dans le temps 

Certes, l’investissement pour ce genre d’appareil est bien plus élevé que pour les appareils d’appoint. Comptez un budget de 3000 à 5000 euros environ, pose comprise.

Néanmoins, sachez que vous bénéficiez d’une TVA réduite (10%) sur ces appareils dans le cadre d’un projet de rénovation. En outre, ils vont valoriser votre domicile, ce qui peut être très intéressant en cas de revente.

Enfin, avec le gaz naturel, il faut aussi considérer les économies que vous pourrez faire sur le gaz en bouteille. C’est d’autant plus vrai si vous êtes déjà équipés d’une chaudière à gaz et que vous souhaitez utiliser fréquemment votre cheminée ou votre poêle gaz.

Il faut donc envisager cet achat comme un investissement.  Vous le rentabiliserez dans le temps tout en profitant de la beauté d’un vrai feu dans votre intérieur.

Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec un professionnel qui vous renseignera sur les types de modèles adaptés à vos besoins.

 

Etude personnalisée poêle ou insert gaz