Fill 1 Created with Sketch. Retour au blog
Choisir l'énergie adaptée à ses besoins | 16 December 2022

Idée reçue : une cheminée ou un poêle gaz, ça sent mauvais

Flamme gaz

Certaines personnes se détournent des solutions de chauffage « Flamme » au gaz parce qu’elles pensent qu’elles seront gênées par l’odeur. Faisons le point sur cette croyance.

 

D’où vient l’odeur du gaz ?

Le gaz naturel est constitué principalement de méthane, un gaz incolore et inodore.

Pour faciliter la détection d’une éventuelle fuite et limiter les risques, on lui ajoute un additif (le THT ou tétrahydrothiophène) à l’odeur soufrée et nauséabonde.

La puissance olfactive de ce composé soufré rend le gaz détectable dès qu’il est dans l’air ambiant et cela même lorsque sa concentration est minime (1 %).

Cela explique que l’on « sente » le gaz lorsque l’on allume une cuisinière : nous avons en général le nez au-dessus du brûleur et ce dernier met un moment plus ou moins long à enflammer le gaz (ce qui augmente la proportion de gaz dans l’air à proximité de votre nez).

En brulant, le gaz et cet additif ne dégagent pas d’odeur. Cela se confirme sur notre exemple de cuisinière à gaz qui n’émet pas d’odeur lorsqu’elle est en fonctionnement et après avoir coupé le gaz.

L’odeur de gaz n’est donc perceptible que lorsque le gaz n’est pas consumé et que sa concentration dans l’air dépasse 1%.

 

L’odeur des petits poêles à gaz d’appoint

Les poêles à gaz d’appoint sont de petits appareils mobiles fonctionnant à l’aide d’une bouteille de butane ou de propane. Ils sont généralement utilisés en complément d’une autre source de chauffage pendant les mois d’hiver et rangés le reste du temps.

L’odeur de brulé

Pendant cette période de stockage et d’inactivité, la poussière peut s’accumuler sur le brûleur et être carbonisée à l’allumage. Cela peut expliquer l’odeur de brulé, mais qui est différente de celle du gaz.

Pour l’éviter, nettoyez soigneusement votre appareil avant sa mise en service.

Heureusement, cette dernière est principalement perceptible dans les premières minutes d’utilisation, le premier jour, et disparait rapidement en aérant brièvement la pièce.

Notez qu’il est important d’aérer la pièce régulièrement avec ce genre d’appareils, car ils n’évacuent pas les résidus de combustion à l’extérieur de votre logement.

 

L’odeur de gaz

Le gaz n’ayant pas d’odeur lorsqu’il est consumé, si vous constatez une odeur de gaz lorsque l’appareil est éteint, c’est que vous avez probablement une fuite de gaz. Le cas échéant, fermez la bouteille de gaz et aérez la pièce.

Les appareils de ce type sont équipés d’un thermocouple qui évite la diffusion du gaz lorsqu’il n’y a pas de flammes.

La fuite se situe donc généralement au niveau du flexible qui relie la bouteille de gaz à l’appareil. Ce flexible a une date de péremption, veillez à le remplacer avant cette date.

 

Les poêles et inserts gaz « statiques » : pas d’odeur de gaz

Les poêles et insert gaz qui sont proposés par les partenaires de L’Émotion GAZ sont « statiques ».  Ce sont des appareils qui sont bien différent des petits poêles d’appoint mobile au gaz dont nous parlions ci-dessus.

Ils s’installent comme un poêle ou une cheminée à bois, avec une évacuation des produits de combustion vers l’extérieur (cheminée ou pose en ventouse).

Lorsqu’ils s’allument, une infime quantité de gaz est émise avant que le brûleur ne commence la combustion (ce qui se fait de manière quasi instantanée).

De plus, cela se produit au sein d’un foyer fermé (seuls quelques foyers ouverts à gaz sont disponibles sur le marché) qui limite la propagation dans l’air ambiant.

Cette quantité de gaz est insuffisante pour être perceptible.

Il n’y a donc aucune odeur en fonctionnement normal.

 

Une installation réalisée par des professionnels, certifiée

L’alimentation de l’appareil en gaz se fait soit par le réseau de distribution, soit par une cuve (ou une bouteille) de propane stockée à l’extérieur. Cette alimentation est généralement réalisée en tube cuivre de petit diamètre pouvant être encastré en chape ou mis sous plinthe. Une vanne au niveau du raccordement à l’appareil permet de stopper l’approvisionnement.

Lorsqu’un appareil de ce type est mis en place, c’est par un professionnel formé. A l’issue du chantier, votre installation complète est contrôlée et on vous remet un certificat de conformité, gage de sécurité (exigez-le à l’achat !).

Comme nous l’avons vu, en fonctionnement ce type de poêles / inserts n’émet donc pas d’odeur de gaz. Si l’installation a été faite dans les règles de l’art et certifiée, il n’y a aucune raison que vous sentiez le gaz dans votre domicile.

Si vous êtes propriétaire de ce type d’appareil et que vous constatez une odeur de gaz lorsqu’il n’est pas en fonctionnement, coupez la vanne d’arrivée de gaz (situé près de l’appareil), aérez votre logement et appelez GRDF.

 

Un contrôle annuel avec nettoyage du brûleur pour éviter les odeurs temporaires de brulé

Ces appareils requièrent une visite de contrôle annuelle (pour rappel, un poêle ou insert à bois nécessite deux opérations de ramonage chaque année).

Lors de cette visite, le technicien contrôle l’installation, la pression du gaz et procède au nettoyage de l’appareil pour éviter la présence de poussières (et donc l’odeur de brulé pouvant résulter de la combustion de cette dernière).

Un maximum de confort

En choisissant un poêle ou insert gaz, vous n’aurez donc pas d’odeur de gaz à l’utilisation, tout en bénéficiant d’un niveau de confort inégalé :

  • Chaleur équivalent à un poêle ou insert à bois ou granulés
  • De vraies flammes naturelles et un silence de fonctionnement
  • Pas de corvée de bois, pas de nettoyage des cendres ou de la suie sur le vitrage
  • Un démarrage instantané en un clic sur la télécommande ou votre smartphone
  • Un réglage au degré près grâce au thermostat et une possibilité de programmation pour maîtriser votre consommation.

 

Vous souhaitez voir (et sentir) cela par vous-même ? Rendez-vous dans un de nos points de vente pour une démonstration et une étude gratuite de votre projet

 

Découvrez le guide gratuit pour préparer votre projet de cheminée ou poêle
Téléchargez notre guide

Téléchargez le guide pour préparer votre projet de poêle ou de cheminée

CTA - GUIDE GENERIQUE

  • *Champs obligatoires.
    Vos données ne seront utilisées que par L’Émotion GAZ et non transmises à des tiers