Fill 1 Created with Sketch. Retour au blog
Votre installation | 07 septembre 2020

Propane, Gaz de Ville, Biogaz : quel type de gaz pour une cheminée ou un poêle ?

Gaz vert, gaz de ville, gaz naturel, propane, butane : quel type de gaz est adapté à votre poêle ou cheminée ? Difficile de s’y retrouver ? Nous vous expliquons tout !

 

Le gaz distribué par le réseau 

 

Le gaz de ville : différent du gaz naturel

De nos jours, l’expression gaz de ville fait souvent référence au gaz naturel, pour autant il ne s’agit pas de la même chose !

Le gaz de ville désignait historiquement le gaz qui alimentait les réseaux urbains et qui était utilisé pour l’éclairage public, ainsi que pour le chauffage et la cuisson dans les ménages.

Il provenait de la distillation de charbon et était composé de dihydrogène et de monoxyde de carbone. Ce dernier étant particulièrement toxique, incolore et inodore, le gaz de ville était responsable de nombreuses intoxications et asphyxies. En outre, son pouvoir calorifique était faible et sa production était assez polluante.

La dernière usine produisant du gaz de ville en France a fermé ses portes il y a près de 50 ans et seul le gaz naturel est aujourd’hui distribué par le réseau.

 

Le gaz naturel : moins dangereux et plus performant

Le gaz naturel est un gaz d’origine fossile, extrait de couches terrestres et non manufacturé. Il est donc beaucoup plus propre à produire. De plus, son pouvoir calorifique est bien plus élevé, ce qui le rend plus performant.

Beaucoup moins toxique que le gaz de ville, Il est composé en grande majorité de méthane (entre 80 et 100%) et d’autres hydrocarbures (éthane, propane, butane) et peut contenir du diazote, du dioxyde de carbone ou du sulfure d’hydrogène. Il est odorisé par du tétrahydrothiophène.

 

Deux types de gaz naturel en France jusqu’en 2029

En France, il existe deux types de gaz qui sont distribués par le réseau de gaz naturel, selon votre région :

  • Le type B : distribué dans le nord de la France, il provient du gisement de Groningue aux Pays-Bas. Son pouvoir calorifique est plus faible que le type H, car il contient un peu plus d’azote. Pour autant les clients ne perçoivent pas de différence car le gaz type B est distribué avec une pression légèrement supérieure et les équipements sont réglés en conséquence.
  • Le type H : distribué dans le reste du territoire, ce gaz à un haut pouvoir calorifique. Il vient en majeure partie de Norvège et en plus faible quantité de Russie et d’Algérie.

L’importation de gaz de type B va cesser au plus tard en 2029 et GRDF a débuté la conversion du réseau du nord de la France en gaz H.

Bien évidemment, les poêles et cheminées gaz peuvent fonctionner aussi bien avec un gaz de type B que de type H.

Un des avantages principaux du gaz naturel pour le choix d’un poêle ou une cheminée est qu’il est continuellement distribué ! Vous n’avez pas à vous soucier de savoir s’il vous reste du combustible pour alimenter votre foyer.

Et comme vous ne payez qu’à la consommation, vous n’avez pas d’avance sur trésorerie à réaliser pour stocker du combustible.

 

Le biométhane : une énergie renouvelable compatible avec les poêles et cheminées

Le bio-gaz, souvent désigné par l’appellation « Gaz Vert », est une énergie obtenue à partir de la fermentation de matières organiques dans un environnement privé d’oxygène.

Ce procédé de méthanisation se produit de manière naturelle dans la nature (marais, rizière…), et même dans les décharges. Ce qui était d’abord considéré comme un simple produit issu du traitement des déchets révèle désormais son potentiel d’énergie renouvelable !

Il est d’autant plus intéressant d’un point de vue écologique qu’il est produit de manière locale, avec les déchets agricoles, ménagers et industriels. Il contribue ainsi au développement de l’économie circulaire des territoires.

Ce biométhane est d’ores et déjà injecté dans le réseau de distribution. La loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV) fixe un objectif de 10 % de gaz renouvelable dans les réseaux d’ici 2030. GRDF estime qu’il est possible 30% dès 2030.

Comme le biométhane a la même composition que le méthane et donc du gaz naturel, il est compatible pour une utilisation avec des poêles ou des cheminées.

 

Le Propane : la solution pour votre poêle ou cheminée si vous ne pouvez pas être raccordé au réseau

Le propane  est un  gaz liquide extrait directement du sous-sol.  Gazeux à l’état naturel, il est liquéfié par pressurisation pour faciliter son stockage et son transport.

Son avantage est d’avoir un point d’ébullition très bas. Il peut donc être utilisé jusqu’à environ -42° ce qui autorise son stockage et utilisation à l’extérieur. Il doit toutefois être stocké uniquement à l’extérieur.

Le propane : stockage en cuve ou en bouteilles

Doté d’un excellent rendement calorifique, plus élevé que le butane, il ne se dégrade pas.

Il peut être stocké sous la forme de bouteilles ou de citernes extérieures (apparentes ou enfouies). Cette solution autorise l’alimentation des installations intérieures, comme un poêle ou une cheminée gaz.

Le Biopropane :

Le propane comme tous les gaz a également sont équivalents biosourcé. Il est possible de bénéficier des mêmes avantages que le propane pour votre chauffage tout en essayant de consommer mieux.

Le butane : uniquement pour les petits poêles d’appoint.

Le butane est aussi un gaz de pétrole liquéfié qui est stocké dans des bouteilles.

Pour passer de l’état solide à l’état gazeux, sa température doit être supérieure à 5°C.

Cela signifie qu’en dessous de cette température vous ne pourrez pas l’utiliser. Cela en fait un gaz qui est adapté à un usage intérieur (cuisinière à gaz par exemple).

Si les petits poêles d’appoint (infrarouge, infrableu ou céramique) permettent d’utiliser du butane, ce combustible n’est pas adapté aux inserts et poêles à gaz de puissance plus élevée ou à usage plus fréquent. Pour ces derniers, le propane est plus approprié, ce qui vous permettra de stocker une plus grande quantité de combustible.

Pour en savoir plus sur l’utilisation d’une bouteille de gaz comme solution chauffage, vous pouvez vous rendre sur le site de notre partenaire Butagaz : https://www.butagaz.fr/bouteilles-de-gaz

Une installation simple pour votre poêle ou cheminée gaz

  • Si votre logement est déjà raccordé au réseau de gaz naturel il suffira de tirer la ligne de gaz jusqu’à votre appareil et de la raccorder, grâce à l’intervention d’un Professionnel du Gaz.
  • S’il n’est pas déjà raccordé c’est simple : il suffit de suivre cette procédure pour demander votre raccordement.
  • Et si vous ne pouvez pas être raccordé, la mise en œuvre d’une cuve de Propane ou le raccordement à des bouteilles est une pratique courante et simple de mise en œuvre. Consultez le site de Butagaz, partenaire de l’Association L’Émotion GAZ pour tout savoir sur le propane.

Découvrez toutes les étapes et les interlocuteurs d’un projet d’installation d’un poêle ou d’un insert gaz.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à contacter un professionnel du réseau ou poêles gaz pour obtenir un conseil sur le type de gaz adapté à votre situation, il vous accompagnera tout au long du projet.

 

Etude personnalisée poêle ou insert gaz