Fill 1 Created with Sketch. Retour au blog
Choisir la flamme gaz | 08 juin 2020

Poêle ou cheminée étanche à l’air : les atouts du gaz par rapport aux granulés

Que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction neuve, les poêles étanches sont le meilleur choix pour des questions de performance et d’installation.


Principe de fonctionnement du poêle étanche

Poêles indépendants de l’air intérieur et « certifiés étanches »

Derrière le terme étanche se cachent deux interprétations : l’indépendance par rapport à l’air ambiant de la pièce et la certification étanche. Cette dernière permet d’éviter le refoulement des fumées dans l’habitation en cas de surpression liées au vent.

Un poêle classique utilise l’air ambiant de l’intérieur de la pièce de vie (donc chauffé) comme comburant. Il rejette les fumées via un conduit de cheminée. Un poêle étanche aura une arrivée indépendante d’air comburant venant depuis l’extérieur à travers un flexible. Il évite ainsi de prélever de l’air déjà chauffé de votre pièce de vie.

Cela permet ainsi d’éviter que le poêle interfère avec l’air intérieur.  Ainsi, le poêle ne perturbera pas le fonctionnement de la VMC ou de la hotte.  Cela permet aussi de respecter les critères d’étanchéité à l’air de la maison, exigés pour une construction neuve.

Un poêle qui est « certifié étanche » doit pouvoir éviter les refoulements de fumées dans l’habitation, en cas de surpression liée au vent. Sans cela, l’air extérieur sous l’action de la VMC et d’une hotte pourrait être attiré vers l’intérieur du logement.

 

Des poêles BBC

Ces poêles étanches sont parfois appelés poêles BBC, car ils sont parfaitement conçus pour répondre aux exigences de cette norme de construction. Ils sont aussi adaptés aux normes suivantes (RT 2012) et les fabricants développent des produits permettant de répondre aux exigences de la norme RT 2020.

 

Installation avec un conduit concentrique

L’installation est effectuée le plus souvent avec un conduit concentrique (devant lui aussi être certifié) qui assure l’arrivée d’air comburant et l’évacuation des fumées. Ce type d’installation permet une pose en ventouse en Zone 2 ou 3 selon la réglementation du DTU 24.1.

 

Pourquoi choisir un poêle ou un insert étanche ?

Vous faites construire un logement neuf et devez répondre aux normes énergétiques

Dans le cadre d’une construction neuve, afin d’améliorer l’étanchéité à l’air de la construction et respecter les normes, le choix d’un poêle étanche est nécessaire.

 

Vous disposez d’une VMC  et / ou une hotte aspirante dans votre logement

Ces systèmes de ventilation pourraient interagir avec le tirage du poêle et créer des dépressions. Les conséquences principales sont un fonctionnement non-optimal du poêle (rendement faible) et des risques de refoulement de fumée à l’intérieur du logement. La mise en place d’un poêle étanche est donc requise.

 

Vous souhaitez installer votre poêle en ventouse, avec une sortie horizontale

Si vous ne disposez pas de conduits d’évacuations existants ou de la possibilité d’en installer un, ou encore si vous souhaitez plus de liberté dans le positionnement de votre appareil, vous envisagez peut-être la pose en ventouse. Seuls les poêles étanches sont compatibles avec ce type de pose. Cela rend ainsi possible l’usage d’une cheminée en appartement.

 

 

Quelles énergies sont disponibles pour un poêle ou un insert étanche ?

A ce jour, seuls les poêles à granulés et les poêles à gaz et inserts gaz  peuvent être étanches, les poêles à bois ne le sont pas.

 

Poêle à granulés étanche : avis technique du CSTP obligatoire

Pour les poêles « certifiés étanches » doivent disposer d’un avis technique du CSTB.

 

Poêle à gaz étanche : appareils de type C

En ce qui concerne les poêles et inserts au gaz, les appareils étanches sont les modèles de type C (C1 pour la pose avec conduit horizontal, C2 pour la pose avec conduit vertical).

 

Pourquoi choisir un poêle ou insert étanche fonctionnant au gaz plutôt qu’au granulés de bois

A ce jour, Il y a beaucoup plus de modèles d’appareils à gaz étanches disponibles que de poêles à granulés étanches. En effet, ces derniers sont encore peu nombreux à être certifiés par le CSTB.

D’un point de vue confort, le poêle gaz est sans conteste la meilleure option :

  • Démarrage instantané, programmable, réglable au degré près par une télécommande ou un smartphone
  • De véritables flammes
  • Un fonctionnement silencieux
  • Pas de corvée de bois, pas de stockage de combustible
  • Un grand choix de designs
  • Pas de nécessité de surveiller l’appareil (pour rajouter des granulés)
  • Un très grand pouvoir de chauffe avec un rendement élevé
  • Pas de nettoyage (ils ne produisent ni cendre, ni fumée, ni suie)
  • Un seul ramonage par an, contre deux pour le bois.  Aucun ramonage  lorsque l’appareil gaz est installé avec une pose en ventouse (sauf en Alsace-Moselle ou le RSD  impose le ramonage annuel de tout conduit gaz).

 

Enfin, d’un point de vue coût, s’il existe encore quelques différences dans le cadre d’un projet de rénovation liées au Crédit d’Impôt Transition Écologique (qui tend à diminuer fortement pour les poêles à granulés), il faut tenir compte du coût à l’utilisation qui est souvent plus favorable au gaz.

Ce coût à l’usage dépendra de l’utilisation que vous faites de l’appareil et de la configuration de votre domicile. Pour l’estimer facilement et le comparer pour les énergies Bois, Gaz et électricité, nous vous conseillons d’utiliser notre comparateur.

 

Les critères à retenir pour le choix d’un poêle ou insert gaz dans le cadre d’une construction neuve RT 2012

Les poêles gaz et les cheminées gaz sont pris en compte dans la RT 2012 depuis mai 2019, suite à la publication au Journal Officiel d’un arrêté autorisant les poêles et inserts gaz dans les maisons neuves.

Vous pouvez donc tout à fait installer un poêle ou insert gaz à condition de choisir un appareil :

  • À foyer fermé
  • de type C (étanche)
  • D’une puissance inférieure ou égal à 20 kW
  • Équipé d’un thermostat d’ambiance programmable

 

Uniquement pour un chauffage d’appoint en complément d’une source d’énergie renouvelable

Il devra être utilisé en chauffage d’appoint, chauffant principalement dans la pièce où il est installé, au titre de la réglementation, en appoint d’un chauffage principal.

Si vous avez déjà prévu une ENR dans votre projet de construction neuve, vous pouvez donc envisager l’installation d’un poêle gaz étanche dans votre futur salon.

 

Choisir un poêle ou insert gaz étanche

De très nombreuses marques proposent des appareils étanches de type C.  Avec de nombreuses  options et des types de design répondant à toutes les envies en  termes de styles, vous trouverez forcément une solution adaptée à vos besoins.

Prenez rendez-vous dès maintenant avec un de nos conseillers-experts pour disposer d’une étude gratuite et sans engagement de votre projet.

Etude personnalisée poêle ou insert gaz