Fill 1 Created with Sketch. Retour au blog
Votre installation | 12 juin 2021

Cheminée ou un poêle sans conduit : la pose en ventouse

Vous ne disposez pas de conduit d’évacuation ou ne pouvez pas en installer un ? L’installation d’un conduit à l’endroit où vous souhaiteriez installer votre cheminée ou votre poêle est trop coûteuse ? La pose en ventouse est la solution !

 

Qu’est-ce qu’une pose de conduit en ventouse ?

Les 3 types d’évacuation des fumées

Il existe trois possibilités de raccordement de conduits d’évacuation des fumées :

3 différentes zones d'évacuation des fumées
  • en Zone 1 : débouché de 40cm au-dessus du faîtage pour les toitures ayant une inclinaison supérieure à 15%, 120 cm pour les autres.
  • en Zone 2 : terminal vertical en toiture
  • enfin en Zone 3 : terminal horizontal en façade

Traditionnellement une cheminée ou un poêle est installé avec une évacuation en zone 1.
Sur ce type d’installation, un rayon de 8 mètres autour du débouché sans  autre construction est requise, en respect de l’arrêté du 22 octobre 1969 relatif aux conduits de fumée desservant les logements.

 

La sortie ventouse verticale (zone 2) ou horizontale (zone 3)

En cas d’impossibilité technique d’assurer l’évacuation des produits de combustion en Zone 1, une sortie par ventouse est conseillée.

  • Ventouse verticale (Zone 2) : ce type de sortie permet de placer l’orifice de sortie à la verticale sur le toit, entre la gouttière et le faîtage.

 

  • Ventouse horizontale (Zone 3) : ce type de sortie permet de placer le terminal du système d’évacuation des fumées en façade du bâtiment.

 

Sortie ventouse
Sortie Ventouse – une hauteur inférieur à  1,8m par rapport au sol est possible dans le cas d’un poêle ou d’une cheminée gaz. Dans ce cas, il y  lieu de mettre un déflecteur sur le terminal ventouse.

 

La pose d’un poêle ou d’un insert en ventouse s’effectue le plus souvent avec un système double enveloppe étanche composé de deux conduits concentriques : le conduit en position central  assure l’évacuation des fumées et l’espace annulaire présent entre les deux conduits permet l’amenée d’air comburant depuis l’extérieur jusqu’à l’appareil. En deçà 1,80 m, il y aura lieu de mettre un déflecteur sur le terminal ventouse. Ainsi l’air entrant est préchauffé au contact du tubage des fumées, ce qui a pour avantage d’améliorer légèrement le rendement de l’appareil (de l’ordre de 3 à 5%).

A noter que le terme de pose en ventouse devrait d’ailleurs être réservé aux poêle à gaz et cheminées gaz. On parlera plutôt de conduit concentrique pour les appareils fonctionnant au bois.

Ce type de conduits est disponible auprès des partenaires L’Émotion GAZ : Isotip Joncoux, Modinox ou Poujoulat.

 

Quels sont les avantages d’une pose en ventouse pour un poêle ou un insert ?

 

Disposer d’une installation conforme

Selon la localisation de votre domicile, il n’est pas toujours possible de respecter l’arrêté du 22 octobre 1969. Par exemple, si vous avez une maison mitoyenne, il ne pourrait pas exemple être impossible de respecter les 8m de rayon requis entre la sortie et la maison de votre voisin. Autre exemple, si vous êtes en appartement, vous n’avez probablement pas la possibilité de disposer d’un conduit existant.

 

Plus de liberté dans le placement du poêle ou de l’insert

Avec une pose en ventouse, vous pouvez positionner l’appareil en milieu de pièce ou contre un mur de façade, sans trop vous préoccuper de la sortie en toiture, puisque vous disposez de tous le rampant pour le placer (ou de la façade dans le cadre d’une pose en ventouse horizontale).

 

Réduction des coûts

La pose ventouse permet d’avoir une installation conforme tout en réduisant les coûts de matériel et de main d’œuvre : la pose d’un système ventouse coût moins cher que la réalisation d’un conduit de fumée. 

 

Amélioration du rendement

Comme mentionné plus haut, le conduit concentrique joue le rôle d’échangeur thermique, qui permet de réchauffer l’air comburant. Ainsi le rendement de l’appareil peut être légèrement amélioré, de l’ordre de 3 à 5%, selon les appareils.

 

Pas de ramonage dans certains cas

Dans  le cas d’un appareil fonctionnant au gaz, la pose en ventouse vous dispense de ramonage de l’appareil,  à l’exception des  logements situés en Alsace-Moselle (où le RSD impose le ramonage de tout conduit gaz). C’est donc une belle économie à l’année, surtout en comparaison avec un  appareil fonctionnant au bois et débouchant en Zone 1, qui demande deux ramonages par  an.

Dans tous les cas, l’entretien annuel de l’appareil  fonctionnant au gaz sera toujours nécessaire.

 

Les points de vigilance d’une pose en ventouse

 

Salissure du mur pour les poêles à granulés installés avec une sortie en façade

La pose d’un conduit de poêle à granulés en façade (zone 3) peut présenter des risques de salissure, du fait des particules émises lors de la combustion et évacuée dans la fumée. Même si l’installation est conforme, du fait de l’action du vent, ce phénomène est très souvent constaté.

Si vous installez un poêle ou insert gaz avec sortie en façade, vous n’aurez pas ce problème. En effet, ces appareils ne dégagent pas de fumée : juste de la vapeur d’eau et du CO2.

 

Le vent peut mettre le conduit en surpression

Dans une région exposée à de fort vents ou des vents défavorables, comme au bord de la mer, une pose en ventouse peut être problématique. Le vent aura tendance à s’engouffrer dans le conduit, ayant pour conséquence de mettre le poêle en défaut ou en alerte.

En plus de ces inconvénients, la pose en ventouse n’est pas possible avec tous les poêles et inserts et impose de nombreuses contraintes de positionnement de la sortie du conduit.

 

Poêle à granulés, inserts à gaz… Quels types d’appareils sont compatible avec une pose en ventouse ?

La pose en ventouse est possible uniquement avec des inserts et poêles de type C (appareils étanches). Ils doivent pouvoir subir des pressions d’air important à l’intérieur de la chambre de combustion sans laisser s’échapper de fumée.

Ces appareils doivent avoir une certification du CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) et disposer d’un avis technique spécifique. Pour les appareils fonctionnant à l’énergie bois, seuls les poêles à granulé certifiés par le CSTB sont à ce jour compatibles.

Pour ce qui est des poêles à gaz ou cheminées gaz, ils doivent être conformes à la norme gaz NF EN 613 « Appareils de chauffage indépendants à convection utilisant les combustibles gazeux » (même si l’appareil fonctionne au bois, en l’absence de réglementation spécifique pour ce type de combustible).

 

Quels sont les obligations à respecter pour une pose en ventouse ?

Outre les obligations dans le choix de votre appareil, la pose d’un système ventouse doit aussi respecter les prescriptions du DTU 61.1 pour le positionnement de la sortie.

Ce dernier mentionne les distances minimales entre la sortie et le sol, la bordure du toit, les ouvrants, les limites du terrain… Ce type de pose ne sera donc pas forcément réalisable sur toutes les habitations.

 

Pourquoi choisir un poêle ou insert gaz pour une sortie en ventouse ?

De nombreux poêles et inserts fonctionnant au gaz sont compatibles avec une pose en ventouse.

Si vous recherchez un appareil qui présente un foyer esthétique avec des flammes très naturelles tout en étant compatible avec une pose en ventouse, seuls les poêles et inserts gaz vous apporteront satisfaction. En effet, les poêles et inserts à bûches ne sont pas compatibles. Les poêles à granulés présentent des flammes moins esthétiques, très rapides et verticales.

De plus avec un appareil à gaz, si vous mettez en place une sortie en ventouse en Zone 3, vous ne risquez pas d’avoir de problèmes de salissure de votre mur.

En outre, les poêles et inserts gaz proposent de nombreux avantages :

  • Démarrage instantané, programmable, réglable au degré près par une télécommande ou un smartphone
  • Pas de nécessité de surveiller l’appareil (pour rajouter des granulés)
  • Un fonctionnement silencieux
  • Pas de corvée de bois, pas de stockage de combustible
  • Pas de nettoyage (ils ne produisent ni cendre, ni fumée, ni suie)
  • Un grand choix de designs
  • Un très grand pouvoir de chauffe avec un rendement élevé
  • Pour l’entretien, un seul ramonage par an, contre deux pour le bois.

 

Étudiez votre projet avec un professionnel

Prenez conseil auprès d’un professionnel pour étudier votre projet et les possibilités d’installation d’une cheminée ou d’un poêle gaz au sein de votre domicile. Il vous conseillera sur le modèle d’appareil, son emplacement et le type d’évacuation à mettre en place.

 

Découvrez le guide gratuit pour préparer votre projet de cheminée ou poêle

Téléchargez le guide pour préparer votre projet de poêle ou de cheminée

CTA - GUIDE GENERIQUE

  • *Champs obligatoires.
    Vos données ne seront utilisées que par L’Émotion GAZ et non transmises à des tiers