Fill 1 Created with Sketch. Retour au blog
Inspirations déco | 26 septembre 2020

Comment fonctionne un poêle à gaz ?

Moins connu que son cousin fonctionnant au bois, le poêle à gaz à un principe de fonctionnement distinct (brûleurs, combustible). Il propose aussi des aspects pratiques différents : allumage instantané, réglage par thermostat… Le tout avec de véritables flammes et un silence de combustion. L’Emotion GAZ vous explique comment fonctionne un poêle gaz.

 

Principe de fonctionnement du poêle à gaz

Un poêle à gaz fonctionne avec un brûleur. Lorsque le gaz est libéré, il est mis en combustion au niveau de ce brûleur (ou de plusieurs brûleurs selon le modèle de poêle gaz). Un système de sécurité permet d’éviter que la flamme ne se propage à la source d’approvisionnement du gaz.

bruleur gaz
brûleur gaz

Comme pour un poêle fonctionnement au bois, de l’air sert de comburant pour permettre la combustion du gaz.

Il y a donc une arrivée d’air (prélevé dans la pièce ou depuis l’extérieur, dans le cas d’un poêle à gaz étanche). L’évacuation des produits de combustion se fait aussi au travers d’un conduit débouchant à l’extérieur du domicile.

Ceci peut se faire en conduit vertical ou horizontal :

sortie verticale en toiture
sortie verticale en toiture

 

sortie en ventouse
sortie en ventouse

La chaleur est diffusée par convection (chaleur accumulée par l’appareil) et par rayonnement (à travers le vitrage).
Au niveau chauffage, la chaleur est similaire à celle d’un poêle fonctionnant aux granulés. En effet, leur rendement est d’environ 85%.

 

Le combustible : le gaz naturel ou le propane

Si un poêle à bois fonctionne généralement avec bûches ou des granulés (pellets), un poêle gaz fonctionne avec différents types de gaz :
• du gaz naturel, lorsque le domicile est raccordé au réseau de distribution public,
• du propane (en bouteille ou citerne, stockée à l’extérieur).

Notez que l’usage du butane, un gaz adapté au stockage en intérieur, est plutôt réservé aux petits poêles à gaz d’agrément ou de confort (petit poêle mobile de type infrableu, infrarouge, catalyse).

Le chauffage au gaz ne dégage que de l’eau et du CO2 et pas de particule fine, contrairement au bois. Il n’y a donc pas de fumée qui se dégage, mais de la vapeur d’eau.

 

Différence de fonctionnement par rapport à un poêle à bois ou un poêle à granulés.

Allumage instantané

Comme la combustion du gaz se fait immédiatement, le poêle s’allume instantanément.
En un clic, vous bénéficiez ainsi de flamme sans attendre. De même, vous pouvez l’éteindre sans attendre (par exemple si vous quittez votre domicile), sans avoir à subir l’inertie de la combustion du bois.

Ces appareils peuvent être pilotés par une télécommande ou encore depuis une application sur votre tablette ou votre smartphone. Ils peuvent aussi être intégrés à une installation de domotique.

 

Fonctionnement silencieux

A la différence d’un poêle à granulés qui nécessite un mécanisme avec une vis sans fin pour un alimenter la chambre de combustion, le poêle à gaz ne génère aucun bruit mécanique.
De même, les poêles gaz ne nécessite pas d’extracteur de fumée (un ventilateur qui génère un bruit de fonctionnement sur les poêles à pellet), ils peuvent ainsi fonctionner avec un parfait silence.

 

Réglage précis de la chaleur et de la hauteur des flammes et plus encore

Un poêle à gaz fonctionne avec un principe de thermostat, qui vous permet de régler la température souhaitée pour votre pièce. Le poêle adaptera donc son régime pour l’atteindre. Une fois atteinte, de manière à la conserver, il diminuera la combustion.

La télécommande permet aussi de régler les aspects esthétiques du feu : hauteur des flammes ou encore d’autres options disponibles chez certains fabricants (comme par exemple le rougeoiement de braises ou des dispositifs simulant le crépitement du bois).