L'entretien

Comment se fait l’entretien des équipements?

Comment entretient-on un poêle ou une cheminée gaz ?

Par l’usager :

Pas d’entretien particulier au quotidien si ce n’est le respect de la notice de l’appareil.

Par un professionnel : préconisation

Un contrôle d’entretien annuel doit tout de même être effectué par un professionnel. Ce contrôle comprend :

  • Le ramonage de conduit (dès l’instant qu’il y a combustion, on assiste à un encrassement du conduit. Certes, avec le gaz, il est moindre qu’avec le bois, le fioul ou le charbon, mais reste bien réel quand même. C’est la raison pour laquelle le chauffage au bois, fioul ou charbon nécessite 2 ramonages par an, alors qu’un seul est toléré pour l’utilisation du gaz).
  • Le nettoyage de la chambre de combustion et des éléments décoratifs.
  • Le contrôle et le nettoyage du brûleur, du bloc veilleuse et de l’amenée d’air comburant.
  • Le contrôle de la pression d’alimentation.
  • La vérification du bon état des canalisations gaz.

Quelles obligations ?

Pour des questions de sécurité il est recommandé de vérifier, nettoyer et régler les appareils individuels et leurs accessoires afin de s’assurer de son bon fonctionnement. Cependant, il n’existe aucune obligation réglementaire imposant l’entretien annuel sur ce type d’appareil. Il y a lieu de se référer à la notice du fabricant pour connaitre les recommandations en la matière. Cet entretien annuel permet cependant de s’assurer de la longévité de l’installation et de garantir sa performance énergétique.

L'installation

Le certificat de conformité est obligatoire ?

Oui ! C’est un document officiel obligatoire en cas de travaux au gaz (naturel ou propane). En plus c’est un gage de sécurité et de professionnalisme pour vous ! Indiquez-le sur vos devis et facture et parlez-en à votre client !
Le certificat de conformité peut être réalisé par tout un chacun, client, professionnel, PG ou non.
Un PG sera audité une fois sur 20 installations environ.
Si vous n’êtes pas professionnel du gaz (PG) vous pouvez réaliser le certificat de conformité cheministe en contactant QUALIGAZ : 01 41 61 37 90
Vous bénéficiez d’un accompagnement dédié et d’une visite de contrôle gratuite.

Comment participer à l’offre « Sérénité Certifiée » ?

C’est très simple :
– Vous devez nous contacter sur contact@lemotiongaz.org pour nous mentionner votre participation
– Vendre un ou plusieurs poêle(s), insert(s) et/ou cheminée(s) au gaz
– Réaliser le certificat de conformité
– Nous envoyer la facture avec le certificat de conformité
Vous avez ainsi réalisé un duo Vendeur/Client et ceci vous donne une chance d’être tiré au sort pour gagner un séjour d’une valeur de 500€ en Relais et Chateaux.

Avez-vous des supports de vente à nous communiquer ?

Bien-sûr ! Vous trouverez tous nos supports d’aide à la vente et bien d’autre encore dans votre “Boîte à outils” et sur notre page Facebook “Business L’Emotion GAZ“.

Rendez vous vite sur votre espace pro pour accéder à l’ensemble des outils mis à disposition

Si un client hésite entre le poêle à pellet/granulés et gaz, quels sont les bons arguments à donner ?

– Pas de corvées de nettoyage, de fumée, ou de bois

– Pas de bruit

– Un seul entretien annuel

– Peu d’électronique et donc peu de risque de pannes

– Pas de stockage de combustibles, ni d’avance de trésorerie

– Chaleur maîtrisée et une flamme instantanée

– Simple et rapide : grâce à sa connectivité

– Prix du gaz naturel au kWh équivalent à l’usage de granulé en sac de 15kg

– Peu d’émissions de particules fines et de CO2

Les travaux

Pourquoi dois je remettre un certificat de conformité?

Toute installation de gaz (naturel ou propane) , nouvelle, modifiée ou complétée, doit faire l’objet d’un Certificat de Conformité modèle 2 (arrêté ministériel du 2 août 1977 modifié) : chaudière, poêle à gaz, insert gaz, pompe à chaleur… Le certificat doit être établi et signé par le Professionnel qui a réalisé les travaux et validé par un organisme certificateur accrédité par l’Etat (QUALIGAZ, COPRAUDIT ou DEKRA).

Ce document couvre d’une part l’installation des appareils, d’autre part les conditions de ventilation, le raccordement au conduit de fumée et sa vacuité, le montage éventuel en circuit étanche.

La réglementation précise, d’autre part qu’en cas de pluralité d’installateurs, chacun établit le certificat de conformité pour la partie d’installation qu’il a réalisée. Ainsi, lors d’une installation réalisée en deux temps il y aura lieu de réaliser 2 certificats.

Le certificat de conformité est obligatoire :

Il garantit que l’installation est conforme

Il est une preuve du serieux et du professionnalisme de l’installateur

Pour être couvert par les assurances

Lors de la vente du logement, il est réclamé par le notaire

Il remplace l’obligation de diagnostic avec le bail locatif (Loi AZUR)

Le saviez vous ?

La loi ALUR est entrée en vigueur au 1er Juillet 2017 pour les logements collectifs construits avant 1975 et au 1er Janvier 2018 pour tous les autres logements.

Cette loi impose à tous les propriétaires quel que soit leur genre et leur nombre (bailleurs, particuliers.) de faire un état de l’installation intérieure de gaz du logement avant de pouvoir proposer ce dernier à la location.

Pour cela, il existe deux possibilités :

  • La réalisation d’un diagnostic gaz selon la norme NFP 45-500 par un opérateur certifié.
  • La détention d’un certificat de conformité datant de moins de 15 ans délivré par un organisme agréé par le ministère.

C’est le cheministe qui le remplit et/ou le professionnel du gaz, mais c’est l’organisme qui le délivre et le vise.