Fill 1 Created with Sketch. Retour au blog
Conseils | 06 novembre 2020

Pourquoi choisir un insert ou un poêle gaz ?

Pourquoi choisir un insert ou poêle gaz ?

Encore peu connus en France, les poêles et inserts gaz ont de nombreux avantages. Voici 4 bonnes raisons pour lesquels il vaut mieux choisir un poêle ou insert gaz plutôt que des appareils à bois ou à granulés.

Le poêle ou l’insert gaz : le summum du pratique !

Allumage instantané, réglage simple

Vous pouvez allumer et éteindre instantanément votre appareil gaz grâce à une télécommande, un smartphone ou une tablette. Vous pouvez régler la température au degré près, programmer les heures de fonctionnement…

Combustible 100% disponible, sans effort

Avec le gaz, oubliez la corvée de bois. Pas besoin de commander, stocker des stères de bûches ou des sacs de granulés. Pas besoin non plus de vérifier le niveau de remplissage du réservoir de pellets ou de vérifier qu’il y a suffisamment de bûches dans le foyer pour éviter qu’il s’éteigne. Le gaz naturel est 100% disponible à tout moment !

Pas de nettoyage et un entretien réduit

La combustion du gaz ne génère ni fumée, ni suie, ni cendre. Cela vous dispense donc de devoir nettoyer le vitrage de votre appareil ou de devoir ramasser régulièrement les cendres.
L’entretien du poêle se limite à une seule visite de contrôle par an, incluant le ramonage du conduit, contre deux pour le bois.

Installation simple

Les poêles et inserts gaz s’installent facilement et si vous n’avez pas de conduit vertical
dans votre domicile, la pose en ventouse est possible (évacuation à travers le mur).

Le poêle ou l’insert gaz : au top de l’esthétisme

Un vaste choix de designs d’appareils

En matière de décoration, les poêles et inserts gaz proposent une grande variété de choix. Tant par leur design (traditionnel, moderne, contemporain, industriel, vintage…) que par l’habillage de leur foyer (bûches, galets, pierres, saphirs…).

Comme il n’est pas nécessaire d’ouvrir leurs portes, ils peuvent s’affranchir de mécanismes
et montant de vitrages massifs. Avec leurs grandes surfaces vitrées, ils font la part belle à la
vue sur les flammes.

Une flamme esthétique et un fonctionnement silencieux

La flamme des poêles et inserts gaz est très naturelle et esthétique avec un fonctionnement
silencieux, contrairement aux poêles à granulés qui ont une flamme très verticale et produisent un bruit de soufflerie.
Un foyer gaz sera très semblable à un foyer à bûches. Les fabricants proposent de plus en plus d’innovations (parfois en option) pour que l’on ait l’impression d’avoir affaire à un feu de bois, sans les inconvénients : bûches en céramique, simulation de braises par LED, simulation de projection d’étincelles… Le résultat est bluffant de réalisme !

Le poêle ou l’insert gaz est économe

Coût d’utilisation : avantage au gaz

Contrairement aux idées reçues, à l’usage, un poêle ou un insert gaz ne coûte pas plus cher à l’usage qu’un appareil fonctionnant au bois. Si l’on tient compte des frais d’entretien annuels (un seul ramonage avec le gaz contre deux par an pour le bois) et de la consommation du poêle ou de l’insert incluant le coût du KWh de chaque énergie, le gaz est même moins cher dans de nombreux cas, en particulier lorsqu’il est utilisé en comme chauffage d’appoint.

Cet avantage est encore plus marqué avec les baisses récentes des tarifs réglementés du gaz naturel (-23,2% entre janvier 2019 et avril 2020).

Si vous voulez obtenir une comparaison du bois, du gaz et de l’électricité pour le chauffage de votre domicile, utilisez notre comparateur.

Pas d’avance de trésorerie

Avec un insert ou un poêle gaz, vous ne payez qu’à la consommation. Vous évitez ainsi de devoir avancer les frais pour l’achat d’une palette de granulés ou l’achat de stères de bois que vous ne consommerez que plus tard dans l’année.

Coût d’acquisition : les poêles et inserts bois ne sont plus autant avantagés

A l’achat et l’installation, les poêles et insert gaz ne sont pas nécessairement plus chers que leurs homologues fonctionnant au bois ou granulés, à gamme équivalente.

Si les appareils à bois disposaient auparavant de crédits d’impôts avantageux, ces montants sont fortement réduits avec la mise en œuvre du nouveau CITE de 2020, ce qui réduit l’écart de coût d’acquisition pour les appareils fonctionnant au gaz.

 

Dans le cadre d’une rénovation, les poêles et insert gaz bénéficient d’une TVA à taux réduit (10% au lieu de 20%).

Le poêle ou l’insert gaz est de plus en plus écologique

Une des plus grandes critiques faites aux poêles et cheminées fonctionnant au gaz sont le
fait qu’ils sont polluants et n’utilisent pas une énergie renouvelable. Il convient de remettre
en perspective ces arguments.

Vers un gaz de plus en plus renouvelable

Certes, le gaz naturel reste une énergie fossile et nous devons maitriser sa consommation et limiter l’empreinte écologique, en particulier ceux des procédés d’extraction énergivores. Le gaz consommé en France est essentiellement un gaz importé de chez nos pays voisins, notamment de la Norvège.

Ce constat fait, il faut aussi regarder le développement du biogaz. Ce type de gaz est une énergie «verte» obtenue à partir de la fermentation de matières organiques dans un environnement privé d’oxygène. Cette méthanisation se produit de manière naturelle dans la nature (marais, rizière…), et même dans les décharges. Ce qui était d’abord considéré comme un simple produit issu du traitement des déchets révèle désormais son potentiel d’énergie renouvelable !

Il est d’autant plus intéressant d’un point de vue écologique qu’il est produit de manière locale, avec les déchets agricoles, ménagers et industriels. Il contribue ainsi au développement de l’économie circulaire des territoires.

Et les ambitions en matière de biogaz sont fortes : l’objectif de GRDF est de mener la 3eme révolution gazière avec 100% de gaz vert d’ici 2050.
La cheminée ou le poêle gaz sont donc de plus en plus « verts ».

Un rendement élevé des poêles et inserts gaz

Les appareils fonctionnant au gaz ont un rendement élevé (de l’ordre de 85%). Ils sont donc capables de chauffer tout aussi bien que les appareils fonctionnant au bois. Cela veut dire pour un niveau de chaleur équivalent, moins de gaz brûlé pour un impact plus faible sur l’environnement et sur votre facture.

Contrairement au bois, pas d’émission de particules fines

Les poêles et inserts gaz n’émettent pas de particules fines. Un foyer gaz émet juste de l’eau et du CO2 (et dans une quantité inférieure au fioul ou au pétrole).

La combustion du bois provoque l’émanation dans l’air de particules polluantes tout comme les véhicules diésel par exemple. Les particules émises par la combustion du bois sont dites «très fines» et provoquent des bronchites chroniques et peut être vecteur d’asthme.

En 2015, Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Énergie ;Île-de-France (DRIEE IF) a prouvé que 23% des émissions de particules fines en île de France provenaient de feux de cheminées bois à foyer ouvert. Même si les foyers fermés émettent moins de particules fines, la solution la plus respectueuse pour nos poumons reste le gaz.

Choisir un poêle ou un insert gaz

Un insert gaz a donc de nombreux avantages par rapport aux granulés ou au bois. Pour ceux qui recherchent un chauffage d’appoint, le poêle à gaz sera bien plus efficace qu’une cheminée à l’éthanol ou une cheminée électrique. Que vous recherchiez un grand insert XXL ou un petit poêle, les revendeurs de L’Émotion Gaz sauront vous proposer un large choix. Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec le point de vente le plus proche de votre domicile pour un conseil gratuit.

Etude personnalisée poêle ou insert gaz