Vous êtes ici

Les avantages de rejoindre L'Emotion GAZ

5 questions à… Gil Sitkiewiez de Paris Cheminées Showroom Ignisial

 

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

L’entreprise existe depuis 1947 et exerce son savoir-faire dans le domaine de la tôlerie. Il y a une dizaine d’années, notre politique de diversification nous a amené à développer une gamme de foyer à l’éthanol et c’est en suivant la même logique que nous proposons aussi aujourd’hui des cheminées au gaz.

Notre réseau s’étend sur plusieurs villes en France et notre projet est de multiplier le nombre de points de vente sur les principales villes françaises.

Les solutions gaz répondent extrêmement bien à la problématique d’amener du feu en ville et aux vues du succès qu’elles remportent dans les pays du Nord de l’Europe, il nous semble important de les intégrer à notre offre pour continuer notre développement.

 

Pour quelles raisons avez-vous rejoint L’Émotion GAZ ?

La principale raison est de pouvoir s’appuyer sur des partenaires connus qui ont le pouvoir de faire avancer l’idée des cheminées au gaz au niveau national. Si on reste isolé, il sera très difficile pour nous de faire connaître le produit. On constate qu’il y a une méconnaissance du produit : certains le confondent avec les chaudières au gaz et d’autres n’en ont tout simplement jamais entendu parler.

Le pouvoir de communication de L’Émotion GAZ est la principale raison : les opérations de communication qu’ils mettent en place vont permettre au produit de devenir célèbre.

 

A part la communication, qu’attendez-vous d’autre de L’Émotion GAZ ?

Des informations sur le marché et des points d’appui au niveau réglementaire et technique. Nous ne sommes qu’au début du marché donc nous avons un gros travail d’appropriation au niveau de la technique, de la législation et de la réglementation.

Dans quelle mesure vous appuyez-vous sur les partenaires ?

Le rôle de GRDF est très structurant pour s’attaquer au marché des solutions gaz. Nous bénéficions d’un excellent accompagnement. Nous avons besoin de cet accompagnement d’une part pour pouvoir renseigner nos prospects. En effet, le raccordement au réseau est un élément important et c’est important de pouvoir répondre tout de suite aux personnes qui nous le demandent si c’est possible ou non pour elles d’être raccordé. L’outil en ligne sur le site internet de GRDF nous aide beaucoup.

C’est essentiel aussi pour nous d’avoir un interlocuteur privilégié chez GRDF. Nous avons été mis en relation avec un PG qui nous accompagne au niveau régional et nous savons que nous pourrons profiter du même service quand on développera les autres régions.

 

Quelle est votre vision du marché à l’heure actuelle ?

Notre objectif sur cette première année est de vendre une quinzaine de produits. Nous sommes conscients qu’il y a une phase d’apprentissage : l’apprentissage du produit mais aussi l’apprentissage du marché. Il faut aussi faire de la pédagogie auprès de nos clients et notamment auprès des prescripteurs et des décorateurs.

Pour les années suivantes, on compte aller beaucoup plus loin : le taux d’équipement est 1% en France alors qu’il est à 70% dans d’autres pays, les possibilités de progression sont donc énormes !
 

Quelles actions mettez-vous en place au niveau des points de vente ?

Nous travaillons beaucoup avec les architectes et les décorateurs : nous avons créé des documents spécifiques et nous leur envoyons régulièrement des newsletters. On espère aussi que beaucoup de personnes viendront découvrir le produit en fonctionnement une fois qu’elles l’auront vu à la télé !