Se chauffer au gaz, ça pollue

En brûlant, le gaz a l’avantage de ne pas produire de particules fines, comme le fait le bois. Il émet principalement de l’eau et du CO2.
De plus, avec l’essor du gaz vert, issue de la méthanisation des déchets, le gaz devient de plus en plus renouvelable en faisant de moins en moins appel à du combustible fossile.

Vous avez aimé cet article ?
Ces articles pourraient vous intéresser :